tomates cerises, etc

Les calories vides : L’Ennemi numéro 1

Adem Nutrition Leave a Comment

On appelle calories vides les aliments qui n’ont aucun intérêt nutritionnel, mais qui, en général, font du bien au moral… Au moins pour quelques instants… 

De quoi parle-t-on ? 

Je ne vais pas tous les citer ici, mais vous allez vite comprendre : sodas, bonbons, boissons alcoolisées, chips, pâtisseries. Tous ces aliments souvent très énergétiques, n’ont aucun intérêt nutritionnel, car aucune vitamine et aucun minéral. Ceci sans compter les éventuels additifs alimentaires qu’ils contiennent.

Comment évite-t-on les Calories Vides ? 

Pour faire (très) simple, on ne les achète pas ?. 

Si l’on n’est pas en Cheat Day (jour de relâche) :

En sortie chez des amis on préférera un jus de fruits (pressé à la minute, oui j’admets que ce n’est pas le plus simple simple). Ou de l’eau pétillante avec une rondelle de citron. Et pourquoi ne pas, lorsque vous êtes invités, privilégier les crudités coupées (melon, pastèque, concombres, carottes, tomates cerises, etc…). De cette façon, il est possible de contourner les traditionnels gâteaux apéro. On préférera éventuellement des noix de cajous (sans sel ?) ou cacahuètes au reste si rien de plus sain n’est disponible.

Au restaurant, c’est plus simple, il suffit de garder la motivation qui vous anime, et de choisir sur la carte ce qui entre dans votre programme ! 

Et si la tentation est trop forte, essayez de vous rappeler pourquoi vous avez décidé de perdre du poids ou de reprendre le sport. N’oubliez pas que ce n’est pas facile tous les jours, mais vous serez fier de vous si vous gardez le cap !

Et si c’est trop compliqué… CRAQUEZ ! Profitez-en, mais pas en trop grande quantité quand même. Vous rattraperez les jours suivants, et surtout, vous ne culpabiliserez pas.  Gardez tout de même en tête que vous perdrez du temps sur votre objectif et qu’il faudra redoubler d’effort pour rattraper ces quelques minutes de “plaisir”.

Les écarts font partie du processus

C’est psychologiquement normal d’avoir très envie de ce qui nous est déconseillé. Et c’est physiquement normal que votre cerveau vous réclame les aliments qu’il avait l’habitude de consommer, notamment le sucre raffiné qui est une véritable drogue pour lui ! 

Alors si « craquage il y a », limitez-le au maximum, mais profitez-en parce qu’il n’y en aura pas de si tôt ! ?

Pour conclure, l’éviction des aliments dits à calories vides aura plusieurs bénéfices :

  • la diminution de l’apport calorique, donc de la perte de poids.
  • L’augmentation des apports en vitamines et minéraux si la consommation de ces aliments est remplacée par des aliments sains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.